Faits marquants de l'association

2018

15 , 22 et 29 septembre

Séances de découverte de danses bretonnes 

dans notre salle de danse -

studio 2 à l'étage du bâtiment récent de l'Amicale voir clic 

Bt amicale 3

 

 

 

 

 

 

28 juin 2018

Nos chanteurs seront à Yvetot.

Ob 00d206 soiree festive juin

 

Fête de la Bretagne des 19 et 20 mai 2018 au Havre.

Gouel breizh 2018
Un vent de Bretagne soufflera sur le quartier Saint-François du Havre. Bagadou et les cercles de danse battront le pavé, durant un week-end. Une fête entièrement gratuite et ouverte à tous pour célébrer la culture celtique et bretonne.

Au programme de ce week-end dédié à la culture bretonne, des concerts, spectacles de claquettes irlandaises, et des animations pour petits et grands.

Le rendez-vous est donné rue de Bretagne, rue Jean de La Fontaine et place du père Arson. Comme chaque année, nous accueillons bagads et cercles celtiques.

Samedi 19 mai, de 14h30 à 1h du matin, les animations se succéderont, et s’achèveront avec le traditionnel Fest-Noz avec les chanteurs de Kan ha diskan d'Evreux (les kanerien ar zul) et le groupe Toï Toï

Dimanche 20 mai, le matin aura lieu la messe avec des cantiques en breton, animation de la fête de 13H30 à 18H00 avec un triomphe des sonneurs et des danseurs dans le quartier dès 16H30.
 
Les danseurs d'Evreux seront présents également lors des diverses manifestations du week-end.
 
 
 
 
 
 

André Le Meut et Philippe Bataille en concert à Evreux

 
25 septembre 2015
Concert saint taurin 1
Renseignements pratiques :

Eglise saint Taurin - 4 place saint Taurin  - 27000 Évreux (près du C.C. CORA)

 

 

André Le Meut

Les débuts en famille

Né d'une famille rurale nombreuse de dix enfants, André est le fils de Jean Le Meut, agriculteur et chanteur du pays vannetais, qui fit partie des Trouzerion Mod Koh avant d'intégrer les Kanerion Pleuigner. C'est l'écoute des Trouzerion, conjuguée avec celle du duo Jégat-Ihuel (bombarde et orgue), et de couples de sonneurs tels que Le Barz-Le Buhé, qui révèle au jeune André sa vocation de musicien. Son oncle André, qui chante avec son père, joue aussi de l'accordéon et lorsqu'il décide de passer du diatonique au chromatique, sans succès, André s'initie à l'instrument en autodidacte, en essayant de reproduire les mélodies qu'il entendait. Il peut ainsi faire écouter au public divers morceaux.

Il commence à sonner en empruntant en cachette la bombarde de son frère pour essayer de jouer avec les disques. Lorsque son frère découvre l'apprenti-sonneur, il lui propose d'apprendre le biniou afin qu'il devienne son compère. Alors âgé de quatorze ans, un mois plus tard, André se produit en fest-noz et dans les fêtes locales.

Un « maître sonneur » reconnu

Dès lors, il multiplie les expériences pour jouer le plus : il s'associe avec Philippe Le Boulaire, fondateur du cercle celtique de sa commune, pour accompagner le Danserion bro Plenuer, avec un accordéoniste de Ploemel ou encore en duo bombarde et orgue. Il chante également en fest-noz avec son père et son frère. Il poursuit son perfectionnement musical durant ses études et son service militaire en décryptant de façon autodidacte le solfège et les transcriptions musicales traditionnelles. Après l'obtention d'un DUT Transport et Logistique à Quimper, il exerce diverses fonctions dans des sociétés bretonnes de transport. En parallèle, il entre au bagad Roñsed-Mor de Locoal-Mendon en 1986, où ont déjà sonné deux de ses frères. De plus en plus sollicité par Bertrand Quillay pour élaborer le répertoire, il en devient le penn sonneur en 1991 et conserve ce poste de chef d'orchestre jusqu'en 2005. Lors des concours, il conduit le bagad plusieurs fois au titre de champion de Bretagne : la première fois en 1990, puis en 1993 et en 1999, et plusieurs deuxièmes places. Son neveu, Yvonic Le Meut, mène ensuite le bagad.

Il devient progressivement un talabarder connu dans sa région. Il obtient en 2001 le DEM (Diplôme d'études musicales), le DE (Diplôme d'État) de musique traditionnelle en 2004, puis en 2011 le CA (Certificat d'Aptitude à l'enseignement de musique traditionnelle). En 2001-2002, il est formé à la langue bretonne en immersion avec l’association Stumdi. Il décroche en 2012 le DCL (Diplôme de compétences linguistiques) de breton. Par ailleurs, il continue d'animer des stages, de sonner et chanter en fest-noz et en concert. Après le décès de son acolyte Hervé Rivière, organiste musicologue qui a renforcé son bagage musical, il s'associe avec l'organiste Philippe Bataille, qu'il a rencontré en 2000.

 

Philippe Bataille

titulaire du Grand Orgue Historique de l'église Saint-Cornély de Carnac

 

Philippe BATAILLE est né en 1964 au Mans. Il commence l'orgue avec Félix MOREAU, organiste de la Cathédrale de Nantes. Il poursuit ses études avec Gaston LITAIZE au Conservatoire National de Région de Saint-Maur-des-Fossés où il obtient un Premier Prix d'orgue en 1987. Il se perfectionne ensuite avec Marie-Claire ALAIN au C.N.R. de Rueil-Malmaison et est récompensé par un Premier Prix à l'unanimité en 1991, le Prix d'excellence en 1992 et le Prix de Virtuosité en 1993.

Titulaire du Diplôme d'Etat de professeur de Musique Ancienne. Il enseigne depuis à L'Ecole Nationale de Musique du Mans où il poursuit sa formation et travaille le chant, le clavecin et la basse continue.

Depuis 1997, Philippe BATAILLE est Organiste Titulaire du Grand Orgue Historique (1775) de l'église Saint-Cornély de Carnac. Il vient également d'être nommé, en mars 2008, Organiste Titulaire du Grand Orgue de la basilique Saint Martin de Tours.

Concertiste, il se produit très fréquemment seul ou au sein de diverses formations comme soliste ou continuiste. Ses récitals lui permettent de jouer des instruments prestigieux tels que : N-D de Paris, la Madeleine, Saint Roch ainsi que dans de nombreuses cathédrales françaises, Bourges, Nantes, Tours, Le mans, Le Havre, Bordeaux, Saintes...

En 2000, il fonde un duo Bombarde et Orgue avec André Le MEUT, talabarder. Ils ont enregistré 3 albums Bombarde et Orgue enregistrements unanimement salués par la critique, produit par Label productions et distribué par Coop Breizh .

André Le Meut & Philippe Bataille        André Le Meut & Philippe Bataille

3a6dac52 2228 d384 21a3 20b1ef97e9fa
 

 

 

 

 

 

 

2018

Fête de la Bretagne des 19 et 20 mai 2018 au Havre.

Gouel breizh 2018

Fête de la Bretagne des 19 et 20 mai 2018 au Havre.

Gouel breizh 2018
Un vent de Bretagne soufflera sur le quartier Saint-François du Havre. Bagadou et les cercles de danse battront le pavé, durant un week-end. Une fête entièrement gratuite et ouverte à tous pour célébrer la culture celtique et bretonne.

Au programme de ce week-end dédié à la culture bretonne, des concerts, spectacles de claquettes irlandaises, et des animations pour petits et grands.

Le rendez-vous est donné rue de Bretagne, rue Jean de La Fontaine et place du père Arson. Comme chaque année, nous accueillons bagads et cercles celtiques.

Samedi 19 mai, de 14h30 à 1h du matin, les animations se succéderont, et s’achèveront avec le traditionnel Fest-Noz avec les chanteurs de Kan ha diskan d'Evreux (les kanerien ar zul) et le groupe Toï Toï

Dimanche 20 mai, le matin aura lieu la messe avec des cantiques en breton, animation de la fête de 13H30 à 18H00 avec un triomphe des sonneurs et des danseurs dans le quartier dès 16H30.
 
Les danseurs d'Evreux seront présents également lors des diverses manifestations du week-end.
 
 
 
 
 
 

2018

2018